Toi le frère que je n’ai jamais eu…

Hier j’ai croisé Sonia, une rédactrice que je n’avais pas vue depuis bien avant ma transition. Nous avions travaillé ensemble il y a plus d’un an et depuis nous n’avions pas eu l’occasion de nous croiser. C’est une rédactrice de pub freelance, moi je suis directrice artistique, freelance aussi. En général les boulots de création pub se prennent en team, et en général on tutoie tout le monde même quand on ne s’est jamais rencontrés (c’est tellement trop cool la pub). Donc la veille quand elle m’a envoyé un mail en me disant : “Hello Célia, l’agence m’a dit que c’est avec toi que je prends le brief demain ?”, moi j’ai cru qu’elle m’appelait Célia parce qu’on se connaissait. En fait elle me connaissait, mais pas sous la forme Célia. Elle avait échappé au buzz (relatif) qui avait suivi mon coming-out Facebook + mails. (Dès que je vous énerve avec mon fran-glais vous me le dites, okayyyy ? C’est cooool). Donc quand Sonia m’appelait Célia, c’était juste qu’elle respectait l’usage de la familiarité publicitaire.

Bon. Le lendemain j’arrive à l’agence pour le rendez-vous. Les portes de l’ascenseur s’ouvrent, et je l’aperçois, assise sur le canapé de l’accueil, attendant l’heure du rendez-vous. (Moi je la reconnais au premier coup d’œil, évidemment… mais pas elle… hé, hé… vous me suivez ?). Je m’avance vers elle et lui dit “Salut Sonia ! Tu vas bien ?” On se fait la bise et elle me dit “Ecoutes tu ressembles à quelqu’un que je connais… Il y a quelqu’un de ta famille qui bosse dans ce milieu ?”. J’hésite dans ma réponse car je commence à me douter de la méprise et j’ai peur de lui annoncer la chose brutalement. Elle me dit “C’est fou, tu ressembles tellement à un directeur artistique avec lequel j’ai travaillé… C’est ton frère non ?”. Là je comprends qu’elle n’a pas eu l’info et que personne ne l’a prévenue à l’agence. Je réponds “Heu… Mon frère, c’est pas mon frère, c’est moi”.

J’étais assez heureuse de cette méprise. Elle ne pouvait pas imaginer que la femme qui était devant elle était la même personne que le mec trapu et poilu qu’elle avait connu l’année précédente. Quand je vous dis qu’Etreva Gel® fait des miracles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s