Il faut créer des outils pour démonter le système de genre


©STS – Support Transgenre Strasbourg

En fait le problème c’est que le système de genre actuel est tellement ringard qu’il rend caduc les fondements de la société hétéronormée patriarcale, et donc ses lois débiles fondées sur la reproduction de l’espèce par deux personnes de sexe opposées.

Je ne suis pas juriste et je me fous de la faisabilité des choses de ce point de vue. Je veux raisonner sur des valeurs, fondées sur la raison et pas tordre les choses pour les faire coincider avec un système juridique qui n’a pas prévu autre chose que deux sexes. Les conséquences légales je m’en fous royalement. Il faudra changer ce qu’il y aura à changer. Dès lors que l’on considérera comme inéluctable le changement de système de genre, le reste suivra, c’est une question de logique et de cohérence.

Le débat se fait entre juristes informées d’un côté et « idéalistes » de l’autre. Les uns paraissent pusillanimes et revendiquent la crédibilité, les autres paraissent « jusqu’au-boutistes » et revendiquent une posture morale irréprochable. Ce sont deux sphères de communication qui n’ont rien à voir. On ne peut pas aboutir en voulant rendre semblables des choux et des carottes.

Il est impossible de toutes façons d’obtenir un CEC ou une autre avancée sans remettre en question le système de genre. Si on fait l’économie de ce débat, comment expliquer simplement qu’on veut pouvoir « changer de genre sans changer de sexe » ? Et c’est là dessus que porteront les attaques des conservateurs de tous bords, gauche et droite. Le clivage n’est même pas net entre gauche et droite sur ces questions là.

Nous ne serons pas sauvées par François Hollande et le PS, il ne faut pas y compter. Hollande n’y connait rien et il s’en fout. Inutile de ramer contre la falaise, rien ne passera, aucun texte, aucune loi, je veux bien parier, tant que le débat sur le genre n’aura pas lieu publiquement. Et ce débat, je me répète, n’intéresse pas que les trans. Ils intéresse tous ceux que le système oppresse, donc la majorité de la population. Encore faut-il qu’aie lieu la prise de conscience quand à cette oppression et à son origine. Ça peut aller vite. La situation économique n’aide pas à faire de ces questions une priorité mais ça intéresse quand même.

Pourquoi ne pas réfléchir à un outil didactique pour remettre en question le système de genre actuel ? Un outil disponible sur le net, avec arguments imparables. Un truc pédago et pas prise de tête : « Le genre tel qu’il devrait être expliqué dans les manuels scolaires » en plus développé sur l’atgumentation.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Il faut créer des outils pour démonter le système de genre »

  1. je suggère de dérober les moules (oui c’est nous les gaufres), et de les laisser se déformer près de la chaleur de la cheminée, puis de voir ce que ça peut donner… qui est pour, qui est contre ?
    Pendant ce temps d’autres peuvent s’amuser à fabriquer d’autres moules si on ne veut pas rapidement s’ennuyer avec nos deux pauvre modèles, et leur binarité déformée ! (euh, il fallait une réponse sérieuse…? ah pardon, je sors)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s