François Hollande et les trans : l’analyse de Delphine Philbert

Une analyse d’un extrait de l’interview de Francois Hollande pour Têtu

par Delphine Philbert

[…]
Têtu : Sur un autre point important, concernant le droit des personnes trans, quelles sont vos propositions?
François Hollande : Je connais ce problème, des détresses immenses et parfois des suicides m’ont été signalés. Il faut également lutter contre cette discrimination-là. Je suis pour la rectification de l’état civil lorsqu’il y a eu changement de sexe. Et également pour l’accès aux soins.

Delphine Philbert : Archaïque et à côté de la plaque… Mais heureusement HES veille au grain…

T : C’est-à-dire forcément une chirurgie ?
F.H. : Pas nécessairement. C’est un processus qui peut, dans certaines hypothèses, être distinct du parcours médical accompagnant la transition vers l’autre sexe. C’est le sens des recommandations du Conseil de l’Europe notamment.

D.P. : Il se rattrape aux branches mais la suite prouve qu’il n’a rien compris (et HES non plus… )

T : Et des expertises psychologiques ?
F.H. : Oui. Ensuite, sur l’accès aux soins – car beaucoup de trans s’engagent dans un parcours médicalisé –, la situation actuelle n’est pas satisfaisante. Il conviendra de la corriger.

D.P. : Est-ce que je lis bien ? Selon la construction de la phrase il est POUR la psychiatrisation…

T : Êtes-vous pour un remboursement par la Sécurité sociale ?
F.H. : Pour partie. Il n’y a pas de raison de donner une gratuité totale à ce qui est un choix individuel.

D.P. : Et la recommandation 5 d’Hammarberg (donc de l’Europe) qu’en fait-il ? :
« 5. Rendre les procédures de conversion de genre, telles que le traitement hormonal, la chirurgie et le soutien psychologique, accessibles aux personnes transgenres et en garantir le remboursement par le régime public d’assurance maladie »
Pourtant dans sa prémière réponse il dit reconnaître les recommandations du Conseil de l’Europe…

Lorsque je dis que le PS et HES sont à côté de la plaque question identité de genre, je me fais traiter de personne ne comprenant pas ce qui se passe : RCN 90.7 : Les politiques face à l’identité de genre

A vous de juger.

Cela ne changera pas mon vote du 6 mai, car entre la peste et le choléra, je préfère celui qui parle (quand même) égalité de droits.

Il est certain que, même si le PS passe, nous allons avoir à continuer de nous battre pour exister !

Publicités

3 réflexions au sujet de « François Hollande et les trans : l’analyse de Delphine Philbert »

  1. Oui, c’est à pleurer. Je regrette Mélenchon. Un philosophe dans la cité, cela nous aurait fait du bien. Hollande, c’est le type même du type mal informé sur le dossier qui par ailleurs n’a pas pris 5 minutes pour réfléchir par lui-même, Mais moi aussi je choisis le choléra, tout en me demandant pourquoi la plupart des politiques sont… bêtes. On ne demande pas la lune, ni une culture époustouflante, mais si par pitié ils pouvaient être un peu moins stupides… Enfin…

  2. J’aimerais rajouter à votre commentaire, qui est ma foi vrai et pour le moins désolant. Qu’aucun partit n’a semble-t-il mis en place de vrai projet pour aider une partie de la population qui se questionne sur le sujet ( que cela soit uniquement à titre de curiosité ou qui veulent avoir des réponses sans avoir à passer des heures sur internet et dont les psy ne sont pas formés à rencontré ce genre de cas).

    Pour ma part les médias et les préjugés ont vite fait de dégrader une image qui ne se veut ni hostile, ni nuisible. C’est à croire qu’être « victime » de trans-identité est pareille qu’être une sorcière au Moyen-Âge.

    Ce qui serait idéal avant toute chose c’est l’accès à une information fiable et à jours, certain(e)s seraient sans doute moins bête et d’autres (comme moi) qui cherchent des réponses et un soutient efficace pour accompagner la transition.

    Je voulais juste dire cela, j’espère que mon intervention n’est pas hors sujet et je m’excuse d’avance si c’est le cas.

  3. C’est triste quand il y a des pays, ou par exemple des états de l’Amerique, ou on a mis en place par exemple des lois opposant toute discrimination basée sur l’identité ou l’expression de genre. J’aimerais voir ce genre de discours en France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s