Existrans 2012 : profiter du succès pour continuer à faire vivre l’unité !

Existrans 2012

Existrans 2012 : Derrière la banderolle, le regard déterminé d’un soldat ninja de l’armée trans’ 🙂

J’étais hier à la marche de l’Existrans, édition N°16.

J’ai adoré cette marche, notre nombre, les slogans, la diversité de nos identités représentées, hommes et femmes en tous genres et de toutes identités… sans oublier toutes celles et ceux qui les soutiennent. Cette marche à scellé dans un acte fort l’unité du mouvement et des associations trans’.

C’était une grande marche, non seulement par son nombre (plus d’un millier de personnes !), mais aussi et surtout parce que nous avons su nous mettre d’accord sur des revendications. Nous avons remporté une première victoire sur nous même, celle de l’unité retrouvée.

C’est le moment idéal pour continuer à faire exister cette unité, après la marche.

Ces jours-ci il y a des discussions au gouvernement qui portent notamment sur les discriminations subies par les trans’. On y parle entre autre du changement d’état civil et de sa facilitation. Le porte parole du gouvernement dans ce groupe propose le projet de loi Delaunay comme base pour la discussion du changement d’état-civil. Les associations se dressent chacune à leur tour contre cette proposition car elles refusent que le changement d’état civil continue à se faire au bon vouloir des juges et de la possibilité qu’ils auraient de recourir à cette notion « d’abus », contenue dans le projet Delaunay.

L’Existrans à marché pour le respect des droits humain, à commencer par un changement d’état civil libre et gratuit, sans aucune condition

Pourquoi ce qui est possible en Argentine serait impossible en france, pays des droits de l’homme ? (hem…). Le porte parole du gouvernement invoque en privé la différence des législations en France et en Argentine. Cette réponse de juriste timoré ne peut pas nous satisfaire : le pays des droits de l’homme aurait une législation ne permettant pas de respecter les droits humains ? Une législation qui ne permettrait pas d’appliquer la résolution 1728 ? Pourquoi avoir signé cette résolution alors ?

Pour que le Collectif de l’Existrans continue à porter la parole unitaire des trans’

Pour que la voix des trans’ pèse encore plus fort dans cette discussion et dans celles qui vont suivre, j’appelle de mes vœux que le Collectif de l’Existrans se maintienne au delà de la marche et fasse entendre nos revendications unitaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s